Services

Des services en partenariat

Le LCH offre ses services en matière d’hydraulique appliquée aux institutions publiques et privées pour résoudre des problèmes particuliers dépassant les compétences des bureaux d’ingénieurs spécialisés dans le domaine. Par le biais de mandats, il contribue au transfert aux milieux professionnels des connaissances acquises dans le cadre de projets de recherche.

Le LCH dispose d’une halle d’essais équipée d’installations modernes et informatisées pour la réalisation d’essais sur des modèles réduits. Par volonté d’ouverture et de transfert des connaissances, le LCH a développé le concept du USER’S LAB qui est un laboratoire, ainsi de son équipe, à disposition de l’utilisateur, valable surtout pour la modélisation numérique.

Les compétences du LCH en matière de modélisation physique et numérique couvrent en particulier :

  • Les ouvrages hydrauliques tels que prises d’eau, évacuateurs de crues, vidanges de fond, bassins amortisseurs, chambres d’équilibre, galeries et puits en charge;
  • Les écoulements et le transport solide dans les torrents et les rivières, les laves torrentielles, l’alluvionnement des retenues, les phénomènes d’inondation;
  • Les réseaux d’eau potable et d’assainissement, les réservoirs, les puits de chute, les jonctions, les déversoirs d’orage, les ponceaux;
  • Les sollicitations des ouvrages côtiers (ports, protection des rives,…) par les vagues, le comportement des atténuateurs de vagues;
  • L’optimisation de la conception et la gestion des systèmes complexes des aménagements hydroélectriques et aménagements de cours d’eau.

Les ingénieurs expérimentés du LCH mettent également leurs compétences à disposition pour des activités d’expertise en complément des travaux sur mandats pour des administrations ou sur demande de bureaux privés.

Dans le domaine de la modélisation numérique, le LCH entretient une étroite collaboration avec les bureaux d’ingénieurs créés par des anciens doctorants comme HydroCosmos (Dr. J. Dubois, Dr. N. Beyer-Portner), Aquavision (Dr. E. Bollaert) ou e-dric (Dr. P. Heller, Dr. F. Jordan, Dr. A. Amini) et les associés dans certains cas aux mandats selon leurs compétences.

Les rapports pourront être rédigés, selon les vœux des clients, en français, allemand, anglais, italien ou espagnol.

Les projets de recherches appliquées actuellement en cours au LCH sont décrits sous chapitre 1.2 du rapport d’activité (http://lch.epfl.ch/page-7710-fr.html).